hp-m1000.jpg

Dépannage d’un HP Pavilion m1000

Cet après midi on m’a apporté, entre autre, une tour HP Pavilion m1000 à dépanner. Les symptômes étaient : problème de stabilité du système, l’ordinateur pouvait s’éteindre à n’importe quel moment et bien évidemment sans prévenir.

J’ai donc opéré à une auscultation de l’animal 🙂

On sort : Tourne-vis, pinceau, aspirateur, acétone et chiffon. L’utilisation d’un bracelet antistatique n’est pas obligatoire #BobMaurice?

Après un rapide coup d’œil je m’aperçoit qu’il y a un petit problème au niveau de la carte graphique. Comme on peut le voir, le ventilateur se trouvant au centre du radiateur sur la puce processeur graphique n’est pas à son emplacement habituel ^^

J’extrais la carte graphique et je démonte le système de refroidissement. Visiblement le ventilateur à bien cramé chauffé ? Le “trolliste” que je suis vous fera remarquer que c’est une carte Nvidia, une ATi aurait peut être eu une combustion spontanée ?

Essayez donc un peu de trouver facilement un ventirad ou même juste un ventilateur pour cette MSi Nvidia 6600 ! De plus on ne me surnomme pas Bilou pour que j’aille récupérer une pièce d’occasion qui tombera en panne en moins de temps qu’il ne vous faudra pour dire “nuancer et contextualiser” …

J’vais quand même regarder si je n’aurai pas ça de coté dans une de mes “Grey-Case” remplie de pièces en tout genre 🙂

N’ayant rien trouvé de concluant je vais passer au plan B. Je récupère un radiateur un peu plus fourni en masse d’aluminium et pour le ventilateur je vais en recycler un venant d’un vieux ordinateur portable. #MacGyver ? Je nettoie les restes de pâte thermique à l’aide d’un chiffon et d’acétone avant de remettre de la pâte neuve. J’installe le nouveau radiateur et colle le ventilateur au centre, un petit tour sous la lampe de l’agrandisseur pour que ça sèche plus vite.

Bien évidement soucieux du détail, un ventilateur régulable alimenté avec une tension fixe de 5V, tension maximum et non nominale du ventilateur. Problème, ce type de “fan” produit un bruit aussi fort qu’inutile car le flux d’air qu’il produit est supérieur au besoin du radiateur. Solution, mettre une résistance pour réduire la tension et donc les tours par minute du fan.

L’astuce d’un Geek bien faignant ! Au lieu de calculer la valeur de la résistance à mettre en place, j’ai utiliser sur Mac, (sur Pc ça existe aussi), un logiciel qui permet de réaliser des montages de schéma électronique et la partie fun du log c’est qu’on peut simuler un fonctionnement du circuit, cool non ? iCircuit est disponible sur Mac / iPhone / iPad. Grâce à pépère, j’ai pu voir qu’une résistance de 50Ω permettait de réduire par 2 la vitesse du fan.

Pour en finir j’effectue un Gros ménage de printemps, dépoussiérage au pinceau et avec l’aspirateur. Le radiateur du CPU est passé par la case évier, eau chaude et savon ?

Une fois les composants remis à leur place, une pause Benchmark s’impose ! ?

Tout est concluant, la température du GPU est raisonnable (35 / 48c°) le fan se fait discret et plus aucune extinction intempestive.  ?

BiLOU G♺TESDépannage d’un HP Pavilion m1000
Partage moi si tu peux !

Poster un commentaire