DSC0044-2.jpg

270 mille joints de queues d’soupapes

J’ai offert un beau cadeau pour mon Honda HR-V. À l’aube de ses 20 ans et de ses dix ans en ma compagnie. Je ne pouvais pas ignorer ses 270 000 km de loyaux services 😀 . Pour le remercier, je viens de lui changer ses joints de queues de soupapes. Je sais, ce n’est pas un grand cadeau, mais en même temps c’est du Honda !

Les Honda, à cause de leur légendaire fiabilité, mieux ne vaut pas être vendeur de pièces de rechange, vous ne ferez pas grande fortune  😛 

Dans mon cas, changer les joints des queues de soupapes n’était pas un luxe. Car ma consommation d’huile était arrivée à un niveau proche des proportions d’huile de palme dans le Nutella.

Déshabillage du cache culbuteurs :

Démontage de l’ensemble Axes, Culbuteurs :

Je bourre le cylindre avec de la corde, puis je remonte le piston, ce qui bloque les soupapes en position fermées : 

J’ai répété l’opération cylindre après cylindre en m’occupant des deux couples de soupapes (2 admissions + 2 échappements) à chaque fois.

J’utilise un compresseur de ressort pour les retirer et accéder au joint :

Je retire les clavettes (Valve Cotter ou Keeper) qui maintiennent le ressort et la queue de soupape :

Queues de soupapes sans et avec le ressort :

Une fois les joints de queues de soupapes changées et les jeux de soupapes réglés, la consommation d’huile du HR-V est revenue à la normale.

BiLOU G♺TES270 mille joints de queues d’soupapes
Partage moi si tu peux !

Poster un commentaire